Reconstruction du sein après cancer du sein

La reconstruction mammaire après cancer du sein peut se réaliser en même temps que de la mastectomie, c’est la reconstruction mammaire immédiate ou RMI. La reconstruction mammaire et dans la très grande majorité des cas réalisée à distance du traitement du cancer c’est la reconstruction mammaire secondaire ou différée. Toutes mes interventions se déroulent à la polyclinique Saint Laurent à Rennes (Cliquez ici pour plus de renseignements sur la clinique).

Quand peut on bénéficier de la reconstruction immédiate ?

Les indications de la reconstruction mammaire immédiate sont très précises et dépendent du type de cancer et du type de traitement complémentaire qui vous sera proposé.

La décision du protocole de traitement du cancer du sein est prise de façon collégiale par plusieurs médecins spécialisés au sein du Staff Multidisciplinaire qui réunit   plusieurs fois par mois des médecins oncologues ou cancérologues, des anatomopathologistes, des radiothérapeutes et des chirurgiens gynécologues spécialisés en chirurgie du sein.

Certains types de cancer du sein ne nécessitent pas de traitements complémentaires lourds, permettent la reconstruction mammaire immédiate.

Dans certains cas de récidive du cancer du sein après traitement conservateur, il est également possible de proposer la reconstruction immédiate en même temps que la mastectomie.

Cette décision importante déclenchera une consultation avec le chirurgien plasticien qui sera qualifié pour réaliser la reconstruction mammaire immédiate.

C’est une chirurgie à double équipe, d’abord la mastectomie réalisée par le chirurgien gynécologue et le chirurgien plasticien qui réalisera la reconstruction au cours de la même séance opératoire sans vous réveiller.

Quelles techniques utiliser pour la reconstruction mammaire immédiate ?

Toutes les techniques chirurgicales de reconstruction mammaire peuvent être proposées, mais le plus souvent on utilise la prothèse mammaire posée en arrière des muscles(Cliquez pour en savoir plus). Cette prothèse peut être définitive ou provisoire ,dans ce cas on procède à une expansion tissulaire et la prothèse définitive sera posée au bout e 4 à 6 mois.

Dans certains cas il peut être nécessaire d’avoir recours à un lambeau (Cliquez pour en savoir plus) avec prothèse ,si la peau est insuffisante.

En cas de conservation de l’étui cutané ( Skin Sparing Mastectomy ) on conserve la peau du sein en faisant une incision minime péri-aréolaire pour la mastectomie, puis le lambeau de grand dorsal est entièrement enfoui dans cet étui cutané pour créer une « prothèse biologique ».

Le volume du sein pourra être secondairement augmenté grâce à 1ou 2 séances de lipofilling.

La technique du lipofilling exclusif ( technique Body Jet), (cliquez pour en savoir plus) permet d’obtenir un sein naturel ,souple et définitif .Dès la mastectomie on réalise la première séance de lipofilling, puis plusieurs séances de lipofilling seront nécessaires ensuite, pour créer le volume suffisant. Cette technique s’adresse aux femmes refusant l’implant mammaire et présentant plusieurs zones cellulitiques sur le corps. 5 à 7 séances de lipofilling espacées de 3 mois d’intervalle peuvent être nécessaire.

La plaque aréolo-mammelonaire (cliquez pour en savoir plus) sera reconstruite ultérieurement lorsque le volume du sein sera stabilisé.

Le sein opposé peut également bénéficier d’un remodelage pour le symétriser (Plastie de réduction ou d’augmentation par prothèse.

La reconstruction mammaire secondaire

La reconstruction mammaire secondaire est réalisée à distance de la chirurgie du cancer du sein et a lieu en général après la fin des traitements complémentaires et plus généralement, 12 mois après la fin de la radiothérapie.

Le traitement hormonal ne gêne pas la reconstruction secondaire.

Une consultation précoce avec le chirurgien plasticien, avant le 12ème mois, est recommandée afin de bénéficier d’une préparation cutanée locale par des massages drainants de la zone de mastectomie. Cette préparation est capitale car elle améliore les conditions locales notamment après la radiothérapie et élargit le champ des possibilités techniques de reconstruction mammaire qui vous seront proposées.

Les techniques utilisées pour la reconstruction mammaire après un cancer du sein

La reconstruction du sein par prothèse

La reconstruction du sein par lambeau de grand dorsal avec prothèse

Dépose de prothèse et lipofilling

L’areole et le mamelon