Séquelles d’acné

La technique de dermabrasion (micro brosse métallique) traditionnellement réalisée sur les cicatrices d’acné du visage, a été remplacée par l’abrasion au LASER C02.

L’atténuation des cicatrices d’acné du visage est difficile. Les peelings, y compris les peelings profonds, sont peu efficaces.

Seul le LASER CO2 permet d’atténuer les reliefs et les creux laissés par l’acné.

Ce traitement important est appliqué uniquement sur une acné guérie arrivée au stade de séquelles cicatricielles.

Le traitement de l’acné encore actif est du ressort du médecin dermatologue qui proposera le traitement médical le plus adapté : crèmes à la vitamine A acide, antibiotique par voie orale ou vitamine A acide par voie orale ROYCUTANE.

Le traitement en cours par le ROYCUTANE est incompatible avec la chirurgie ou le laser. Il faut attendre en général 6 mois pour se lancer.

Les peaux très mates ou foncées ne peuvent pas bénéficier du Laser CO2, car il existe un risque de cicatrices chéloïdes.

C’est un traitement lourd qui nécessite 15 jours d’éviction sociale à cause notamment de la cicatrisation. Un camouflage par crème teintée pendant 4 à 6 mois est également requis.

Lors de la consultation initiale (dans mon cabinet à Rennes), on évalue l’étendue des cicatrices, c’est à dire, leur répartition sur les différentes zones anatomiques de la face : joue, front tempe, nez, lèvres, menton.

Cette cartographie va guider le chirurgien qui traitera la totalité de la zone anatomique, même si les cicatrices n’occupent pas toute la surface de cette zone. Ainsi, les démarcations pigmentaires seront évitées.

Les précautions sont les mêmes en pré et post laser que pour les cicatrices de la face.

Pour les séquelles sévères d’acné de la face, il peut être indispensable de pratiquer une 2ème séance. Elle a lieu un an après la première intervention. Le relief et le nivellement des cicatrices sont alors améliorés.

Prendre un rendez-vous avec le Docteur Rostane-Renouard