Cette technique sans prothèse consiste à réaliser une reconstruction avec uniquement vos propres tissus. Ces derniers sont généralement extraits du grand dorsal. Il n’y a donc aucun implant à placer.

En principe, le muscle utilisé suffit à reconstruire toute la base mammaire. Lorsque son volume est insuffisant, il est nécessaire de procéder à une ou plusieurs séances de Lipofilling à quelques mois d’intervalle afin de compléter ce volume et de parfaire la projection. La forme du sein reconstruit se dessine alors progressivement jusqu’à ce qu’elle soit impeccable iconvert media. Et tout cela, sans aucun recours aux prothèses.

Le lipofilling est réalisé quelques mois après l’implantation du tissu. L’intervention se fait en ambulatoire.

La plaque aréolo-mammelonaire est reconstruite ultérieurement une fois que le volume du sein est stabilisé.

-Le sein opposé peut également faire l’objet d’un remodelage pour avoir une symétrie parfaite entre les deux https://burniva.com.

 

Toute reconstruction mammaire évolue au cours de la première année, quelle que soit la technique adoptée.

La forme du sein change avec l’assouplissement des tissus, lequel est favorisé par les massages des cicatrices et du sein reconstruit.

Des retouches sont éventuellement nécessaires pour améliorer la reconstruction du sein : il peut s’agir d’une reprise de cicatrice, sexypreggosluts.com d’une lipoaspiration ou au contraire d’une lipostructure.

Même si le but est de récréer un nouveau sein, il persiste très souvent une certaine asymétrie de texture, de forme ou de volume. Check nonton film streaming findfucker. Check poker pokeraakk.com.

De même, le vieillissement des deux seins est différent, surtout si une prothèse est utilisée. Le sein naturel aura tendance à tirer vers le bas alors que le sein reconstruit restera au même niveau.

Prendre un rendez-vous avec le Docteur Rostane-Renouard